samedi 21 juin 2008

Un nouveau chapitre commence


Bonjour ma libellule,




En cette fin du mois de juin qui arrive, on peut dire que la fin d'un chapitre se termine, pour nous l'espérons, en commencer un autre plus réjouissant.



Hé oui, désolé si nous n'avons donné de nouvelles plus rapidement mais après la série d'évènements derniers, tout c'est bousculé pour nous.



La santé de maman s'étant peu améliorée, un repos forcé chez mamie et papie a été nécessaire en mai dernier. Ce repos a permis en même temps d'aider papa a reprendre du mieux.


En se rendant chez mamie et papie, papa et maman en ont profité, après mûre réflexion, de louer un appartement à Québec question de forcer le destin pour la vente de la maison. Et bien, ça a marché. Pendant cette convalescence, des acheteurs se sont pointés pour nous faire une offre sur notre maison. Après plusieurs négociations, on a finalement accepté mais ils fallaient libérés rapidement.


Bien que nous n'ayons pas eu le prix que nous espérions, la vente nous aura au moins permis de régler quelques trucs, de déménager et de tourner la page sur notre aventure en Gaspésie.


Le retour en région, on l'a vécu, mais maintenant on connait aussi les raisons de la dévitalisation. Mais là, on pourrait faire tout un blog sur ce sujet.


Donc, pour résumé, du 15 mai dernier à la semaine dernière, ça a été le branle bas de combat pour le déménagement. Déménager une maison dans un appartement c'est pas de tout repos surtout avec la distance que l'on avait à parcourir. Finalement, on a trouvé un petit nid douillet (lire un grand grand grand appartement) dans un magnifique quartier à Québec, le quartier Montcalm et, après plusieurs plusieurs voyages ont s'est finalement installé. Tout est proche et se fait à pied ou à vélo (Super vu le prix de l'essence). L'école de coccinelle, l'école de maman, l'école de papa, la garderie d'Escargot. Par contre, problème, il reste à trouver une garderie pour sauterelle. Mais bon c'est un détail.



Ta grande soeur Coccinelle a dû changer d'école et finir ses trois dernières semaines à l'école internationale. WoW, une superbe école internationale où les enfants apprendront pleins de langues et où l'ouverture sur le monde et la connaissance des autres cultures est leur sujet thème. Elle adore sa nouvelle école qui est à deux coins de rues. Et que dire de plus, est-ce un signe que l'on s'approche de notre libellule, qui sait?



Quant à nous, papa est encore en procédure de réinscription au barreau. Pour l'instant, on ne fait que débourser de gros sous, remplir des papiers et rencontrer des sous-comités. Ça risque d'être long. Par contre, bonne nouvelle, celui-ci a été accepté à la maîtrise en droit international à son plus grand bonheur. Je suis tellement fière de lui et contente pour lui. Ça l'a vraiement encouragé. Il reste qu'à trouver un boulot maintenant, ce qui ne sera pas facile pour l'instant.


Et pour maman, elle retourne aux études comme prévu et se cherche un emploi en tourisme pour l'été mais qui pourrait se marier avec l'horaire d'études pendant l'année. Mais bon, à chaque emploi qu'elle postule depuis une semaine, elle se fait offrir l'emploi. Disons qu'elle a l'embarras du choix et que d'ici la fin de la semaine prochaine, sa décision sera prise.




Je ne sais pas, mais on dirait que le soleil se pointe peu à peu à l'horizon depuis les dernières tempêtes que nous avons vécu. Bien que mon coeur de maman s'est serré lors de la vente de la maison, on est terriblement content d'être revenu en ville. Tellement d'énergie dans l'entreprise, tous ces moments passées en famille avec les enfants me serraient le coeur de quitter celle-ci. Mais bon, outres cela, nous avions vraiement hâte de quitter ce village pour nous rapprocher de nos familles respectives. L'incident de papa a remis les pendules à l'heure.


Vivre chaque moment présent au maximum et apprécier notre bonheur de vivre en famille avec nos trois enfants.


Pour l'adoption...on verra...seul le destin sait si un jour nous pourrons avoir une petite libellule dans nos vies......


en attendant, c'est devenu un sujet que l'on n'aborde plus vraiment....on n'attends plus et on verra....




Plus de 2 ans et demi se sont maintenant écoulés depuis le début de nos procédures, nous sommes toujours sur des listes d'attentes sans n'avoir aucune nouvelle, aucun avancement, aucune signature de contrat à l'horizon. Les pays resserrent de plus en plus leur critères et plus le temps avance plus j'ai l'impression que nous n'aurons pas la possibilité d'agrandir notre famille via l'adoption....


Sincèrement, nous nous laissons jusqu'à la fin 2009 mais....tranquillement un deuil s'installe pour moi....je dis moi, car papa a oublié tout ça depuis son incident, il ne planifie plus rien, son deuil s'est fait rapidement. Ce que je trouve extrêmement dur présentement, c'est de croiser presque à chaque jour une cocotte de 3-4 ans aux yeux bridés. Le coeur me serre, une boule monte dans ma gorge et je me dis que tout ça était un bien beau rêve que l'on chérissait mais là, beaucoup de choses on changé. Agrandir notre famille s'estompe peu à peu. Les enfants grandissent, ils sont merveilleux et tellement beaux à voir. Ça va trop vite et nous ne voulons pas manquer une minute avec eux.......Bref, on n'attends plus et si un jour on a un appel.....et bien......on verra à ce moment là.




Le vietnam et l'adoption sont des sujets qui me passionne encore et que je vais continuer à suivre de près.....mais avec le coeur un peu plus distant par contre....




À la prochaine




Fifimatapédia en direct de Québec maintenant :)